sam 06/05/2017 - 02:11
Communauté Ingénieurs Formation

Articles

Articles

87 article(s) trouvé(s)
  • Quels services pour une coopérative pédagogique?

    Mis à jour le 4 déc 2014 | 369 visites | 1 recommandation | 2 commentaires
    [Etude] Création d'une coopérative d'échange de pratiques pédagogiques
  • Créez une leçon avec TED-Ed

    Mis à jour le 24 sep 2014 | 555 visites | 0 recommandations | 2 commentaires
    [Méthodes et outils] Vous connaissez sans doute TED, cette fondation non partisane qui a pour mission de diffuser les idées sous la forme de vidéos assez courtes de conférences animées par des personnalités diverses (les "talks", l'une de mes favorites étant "How schools kill creativity"). TED a lancé une initiative pour l'éducation, TED-Ed. TED-Ed permet de créer une leçon à partir de n'importe quelle vidéo stockée sur Youtube, ou bien encore en adaptant une leçon déjà créée. L'approche pédagogique et l'interface utilisateur sont redoutablement simples et efficaces. Découvrons-les ensemble !
  • Comment concevoir les séquences vidéo pour optimiser l'implication des apprenants ? 7 + 2 recommandations

    Mis à jour le 27 mai 2014 | 1 visite | 4 recommandations | 1 commentaire
    [Etude] Alors que l'utilisation de séquences vidéo est de plus en plus fréquente, leur efficacité en terme d’apprentissage devient une question cruciale pour les concepteurs pédagogiques. Quel style choisir pour maximiser l’implication des apprenants ? Quelle durée privilégier pour chaque séquence ? Comment optimiser le rapport coût/efficacité d’une séquence vidéo ? Une récente étude, conduite par des chercheurs pour la plateforme de MOOC MOOC est l'acronyme de "Massive Open Online Course". Il s'agit d'un cours en ligne sur Internet, conçu pour accueillir un grand nombre de participants.La forme la plus répandue, c’est un professeur ou une institution qui met son cours en ligne. Les étudiants inscrits au MOOC consultent des vidéos - en principe découpées en segments de 10 à 15 minutes - et interagissent avec des instructeurs et des participants dans des forums en ligne. Ce type de MOOC est appelé xMOOC.Dans un cMOOC (c pour content), ce sont les participants qui fabriquent eux-mêmes le cours (co-construction des savoirs et savoir-faire par les apprenants eux-mêmes). Les animateurs du cours établissent une liste de sujets qui sont abordés dans le cadre d'une progression, fournissent des ressources favorisant la réflexion et facilitent les interactions.Certains MOOCs prévoient des quizz qui seront évalués automatiquement, et/ou requièrent la réalisation d'une production ordiginale individuelle ou collective qui sera évaluée par les pairs ou par les instructeurs. Certains MOOCs délivrent un certificat, les examens sont alors obligatoires et il y a une note minimale pour les réussir. Le certificat peut être payant.MOOC est un terme inventé par Dave Cormier en 2008 : “Un Mooc n’est pas seulement un cours en ligne [...] c’est un évènement où des personnes qui s’intéressent à un sujet se réunissent, travaillent sur le sujet en question et en parlent de manière constructive   [...]“   edX et reposant sur l'analyse de plus de 6,9 millions de consultations de séquences de différents styles, apporte des repères très utiles.Complétez cette étude par votre propre expérience, faites-nous part en commentaire des vidéos que vous trouvez particulièrement bien ou mal produites !
  • A propos de la classe inversée : quelques réflexions sur la nature de l’inversion

    Mis à jour le 26 mai 2014 | 555 visites | 1 recommandation | 0 commentaires
    [Point de vue]  La classe inversée fait de plus en plus parler d’elle. L’audience de Marcel Lebrun, qui en présente les principes dans ses conférences et qui la pratique, notamment au sein d’elearn2, est réelle et touche des cercles de plus en plus larges d’acteurs de l’éducation et de la formation. Je ne ferai donc pas une présentation détaillée de la classe inversée (cf. le billet de Marcel Lebun « Classes inversées, Flipped Classrooms … Ca flippe quoi au juste ? ») mais formulerai quelques réflexions tant il est toujours nécessaire, en particulier dans le domaine de la formation, de questionner les formules pédagogiques qui apparaissent, à un instant t, comme la solution à toutes les insuffisances des dispositifs de formation.  
  • Interview de Yann Teyssier (Itycom) : "Notre valeur ajoutée : être capable de positionner un curseur en fonction du besoin."

    Mis à jour le 6 mai 2014 | 829 visites | 1 recommandation | 0 commentaires
    [Point de vue] Yann Teyssier, PDG d’ITycom, revient sur le récent rachat de Qoveo : l’occasion d’exposer la stratégie de développement d’ITycom et de présenter le spectre de compétences que l’entreprise peut proposer à ses clients et prospects. 

Pages

35 article(s) trouvé(s)
  • Créez une leçon avec TED-Ed

    Mis à jour le 24 sep 2014 | 555 visites | 0 recommandations | 2 commentaires
    [Méthodes et outils] Vous connaissez sans doute TED, cette fondation non partisane qui a pour mission de diffuser les idées sous la forme de vidéos assez courtes de conférences animées par des personnalités diverses (les "talks", l'une de mes favorites étant "How schools kill creativity"). TED a lancé une initiative pour l'éducation, TED-Ed. TED-Ed permet de créer une leçon à partir de n'importe quelle vidéo stockée sur Youtube, ou bien encore en adaptant une leçon déjà créée. L'approche pédagogique et l'interface utilisateur sont redoutablement simples et efficaces. Découvrons-les ensemble !
  • Transfert des apprentissages

    Mis à jour le 18 avr 2014 | 478 visites | 2 recommandations | 0 commentaires
    [Méthodes et outils] Le transfert des apprentissages ne résulte pas d'une action unique et ne peut être regardé comme un effet automatique de la formation. C'est un processus qui commence quand l'apprenant définit son projet professionnel et le partage avec son manager en amont de la formation. Ce processus se termine bien après la formation quand l'apprenant devient expert dans le domaine travaillé.
  • Faut-il continuer à utiliser AICC et SCORM ?

    Mis à jour le 2 avr 2014 | 860 visites | 2 recommandations | 1 commentaire
    [Méthodes et outils] AICC Aviation Industry CBT Committee, initié en 1988, est le premier organisme, issue de l'aviation, à standardiser le dialogue entre des contenus e-learning et des plateformes de formation.Par abus de language, AICC désigne aussi le standard de communication qui s'appuie sur le document "Computer Managed Instruction (CMI) Guidelines for Interoperability".AICC est largement supporté par les LMS. et SCORM SCORM (Sharable Content Object Reference Model), produit par l'ADL, est un standard de communication entre contenus e-learning et plateformes de formation.SCORM 1.2 est la version est la plus largement supportée par les LMS.SCORM 2004 permet d'aller plus loin dans la remédiation et pour apporter des comportements spécifiques. sont les standards les plus répandus et certainement les standards les mieux décrits. Cependant de nouvelles pratiques de formation en ligne voient le jour (serious-games, mobile learning version e-learning d'un contenu de formation adaptée aux usages mobiles des apprenants : smartphone, baladeur, tablette. , social learning...) et on peut légitimement se demander si il faut continuer à utiliser AICC Aviation Industry CBT Committee, initié en 1988, est le premier organisme, issue de l'aviation, à standardiser le dialogue entre des contenus e-learning et des plateformes de formation.Par abus de language, AICC désigne aussi le standard de communication qui s'appuie sur le document "Computer Managed Instruction (CMI) Guidelines for Interoperability".AICC est largement supporté par les LMS. ou SCORM SCORM (Sharable Content Object Reference Model), produit par l'ADL, est un standard de communication entre contenus e-learning et plateformes de formation.SCORM 1.2 est la version est la plus largement supportée par les LMS.SCORM 2004 permet d'aller plus loin dans la remédiation et pour apporter des comportements spécifiques. pour les contenus e-learning ? Peut-on déjà utiliser les standards émergents ? Quid des contenus déjà en AICC Aviation Industry CBT Committee, initié en 1988, est le premier organisme, issue de l'aviation, à standardiser le dialogue entre des contenus e-learning et des plateformes de formation.Par abus de language, AICC désigne aussi le standard de communication qui s'appuie sur le document "Computer Managed Instruction (CMI) Guidelines for Interoperability".AICC est largement supporté par les LMS. ou SCORM SCORM (Sharable Content Object Reference Model), produit par l'ADL, est un standard de communication entre contenus e-learning et plateformes de formation.SCORM 1.2 est la version est la plus largement supportée par les LMS.SCORM 2004 permet d'aller plus loin dans la remédiation et pour apporter des comportements spécifiques.  avec l'arrivée des nouveaux standards ?Cet article apporte quelques réponses ... 
  • Laissez tomber vos tours de table, préférez-leur la balle magique !

    Mis à jour le 3 mar 2014 | 871 visites | 2 recommandations | 0 commentaires
    [Méthodes et outils]  Ah, les bons vieux tours de table... Une personne se présente, expose son point de vue ou ses attentes. Quand elle a terminé, la personne suivante enchaîne, et ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde se soit exprimé. C’est simple, carré, pratique… sauf que le plus souvent, cela ne sert pratiquement à rien. Pourquoi ? ...
  • Gestion des talents : une introduction au domaine

    Mis à jour le 20 fév 2014 | 481 visites | 0 recommandations | 0 commentaires
    [Méthodes et outils] La gestion des talents (ou Talent Management pour nos amis anglophones), nous en entendons parler de plus en plus souvent. Mais rares sont les entreprises qui on mis en place des processus opérationnels et intégrés de gestion des talents et le concept même apparaît parfois un peu flou. Qui donc sont les "talents" ? Quel est le but et que recouvre la gestion des talents ? N'y aurait-il pas des relations entre la gestion des talents et la formation ? Quelles sont les solutions logicielles associées ? Autant de question auxquelles nous nous proposons de commencer à répondre. Vous êtes familier du sujet ? N'hésitez pas à écrire d'autres articles pour approfondir ce domaine.

Pages

33 article(s) trouvé(s)
  • A propos de la classe inversée : quelques réflexions sur la nature de l’inversion

    Mis à jour le 26 mai 2014 | 555 visites | 1 recommandation | 0 commentaires
    [Point de vue]  La classe inversée fait de plus en plus parler d’elle. L’audience de Marcel Lebrun, qui en présente les principes dans ses conférences et qui la pratique, notamment au sein d’elearn2, est réelle et touche des cercles de plus en plus larges d’acteurs de l’éducation et de la formation. Je ne ferai donc pas une présentation détaillée de la classe inversée (cf. le billet de Marcel Lebun « Classes inversées, Flipped Classrooms … Ca flippe quoi au juste ? ») mais formulerai quelques réflexions tant il est toujours nécessaire, en particulier dans le domaine de la formation, de questionner les formules pédagogiques qui apparaissent, à un instant t, comme la solution à toutes les insuffisances des dispositifs de formation.  
  • Interview de Yann Teyssier (Itycom) : "Notre valeur ajoutée : être capable de positionner un curseur en fonction du besoin."

    Mis à jour le 6 mai 2014 | 829 visites | 1 recommandation | 0 commentaires
    [Point de vue] Yann Teyssier, PDG d’ITycom, revient sur le récent rachat de Qoveo : l’occasion d’exposer la stratégie de développement d’ITycom et de présenter le spectre de compétences que l’entreprise peut proposer à ses clients et prospects. 
  • Présentation d'Articulate Storyline

    Mis à jour le 2 mai 2014 | 619 visites | 0 recommandations | 0 commentaires
    [Point de vue] Sortie en 2012, Articulate Storyline est un logiciel auteur qui a rapidement trouvé son public. De nombreuses organisations ont adopté ce logiciel pour la réalisation de leurs cours / la production de leurs modules e-learning.Quelles sont les raisons de ce succès ? Qu’est-il possible de réaliser avec Storyline ?Découvrons l’utilité et les principales fonctionnalités de Storyline pour nos modules e-learning et nos formations à distance. 
  • L'humanisation de la connaissance

    Mis à jour le 20 avr 2014 | 548 visites | 1 recommandation | 0 commentaires
    [Point de vue] Il est toujours fait mention de l’économie du savoir comme un horizon salutaire pour le développement de nos sociétés. Mais il serait sûrement utile de garder une place à l’humanité de la connaissance. L’apprentissage fait bien plus que de participer à l’économie, il contribue aussi à humaniser. L’idée d’humanisation de la connaissance nous rappelle le rôle social du fait d’apprendre? Ce fait vaut plus qu’une externalité économique, ou un bénéfice à en attendre. L’humanisation de la connaissance est liée à des caractéristiques telles que :- son accessibilité,- son partage,- ses apports positifs à une société (qualité des liens sociaux, préservation du futur individuel et collectif, respect de l’environnement),- au pouvoir d’agir et de se projeter qu’elle donne à chacun dans les faits et pas seulement en droit. Examinons une à une ses caractéristiques.
  • Entendu à l’E-learning expo !

    Mis à jour le 4 avr 2014 | 606 visites | 0 recommandations | 0 commentaires
    [Point de vue] Le 20ème salon de Solution Ressources Humaines, qui s’est tenu à Paris le 18, 19 et 20 mars a rassemblé plus de 200 sociétés exposantes, 7000 visiteurs professionnels et plus de 4200 auditeurs aux conférences et ateliers.Au cœur de l’actualité du salon : les évolutions des marchés RH, SIRH, E-learning et Serious game (ou jeu sérieux) application informatique, réalisée à des fins autres que le simple divertissement. Il combine avec cohérence, des aspects sérieux, tels que l’enseignement, l’apprentissage, la communication, ou encore l’information, avec des ressorts ludiques et des technologies ou des savoir-faire issus du jeu vidéo. Un serious game s’appuie sur un scénario, une histoire, des règles et un habillage graphique et sonore. . En tant que concepteur pédagogique, j’étais présent au centre de l’E-learning Expo, non pas seulement pour conseiller mais aussi pour recueillir des données ou opinions, directement au contact de multiples acteurs du E-learning tels que  Meltis, Enovation solutions, Vodeclic, Operantis, Experteam, Solargames, Audace, Scio ou Nathan.Suite à ces multiples entretiens, toujours guidé par la volonté de cerner les enjeux de la formation à distance, je vous informe sur ces tendances dévoilées, futures et actuelles du marché du Digital Learning.Je vous présente mes questions et un résumé des réponses obtenues accompagnés d’un point de vue qui n’engage que moi.

Pages

4 article(s) trouvé(s)
  • Les expertises RH du Crédit Agricole

    Mis à jour le 7 mai 2013 | 790 visites | 0 recommandations | 0 commentaires
    [REX] Avec l’essor phénoménal des nouvelles technologies, on assiste actuellement à une révolution numérique dont l’impact se ressent et va de plus en plus se faire ressentir dans le monde du travail et notamment de la formation. C’est à partir de ce constat que le groupe Crédit Agricole a décidé, en 2011, de monter le Club MIKE (Management, Innovation, Knowledge management, E-learning) : ce club – qui regroupe Crédit Agricole SA, la Fédération nationale du Crédit agricole et l’IFCAM (Institut de formation) – entend faire comprendre aux collaborateurs du groupe « les usages émergents les plus pertinents » et par conséquent mettre en place les pédagogies les plus efficaces en fonction des outils technologiques les mieux adaptés. Destinée à un usage interne, la réflexion menée a finalement donné lieu à une série grand public de livres blancs, intitulée « Expertise RH » et diffusée sur le Web, dont les deux premiers volets portent sur les communautés de pratique et les serious games.
  • La plomberie du sens : mieux capitaliser sur les contenus

    Article collaboratif | Mis à jour le 12 avr 2013 | 760 visites | 1 recommandation | 0 commentaires
    [REX]  Certains propos, certaines idées émises dans les programmes de formation ne dépassent pas le cadre d’une réunion de quelques heures entre quelques personnes… Parfois, c’est dommage ; non seulement on fait peu de cas de ce que disent les stagiaires, mais on ne se donne pas suffisamment les moyens de tirer parti de ces contenus en les faisant circuler. Or, dans la circulation de ces contenus réside une force, constitutive d’identité et d’appartenance, une richesse créative et mobilisatrice pour l’entreprise. A condition de raccorder la plomberie du sens. 
  • La relation entre ingénieur et expert, au tout début du projet : 1. la réunion de lancement

    Mis à jour le 27 mar 2013 | 1 visite | 1 recommandation | 1 commentaire
    [REX] Ingénieurs, ne négligez pas les débuts du projet !Poser les bases du projet, définir le rôle de chacun, lever d'éventuels quiproquos …Au delà du planning et du budget, la « réunion de lancement », ou « réunion de cadrage », ne doit pas se cantonner aux problématiques de gestion de projet : elle peut intéresser tout autant la conception pédagogique.
  • Des bons usages du théâtre en entreprise

    Mis à jour le 20 mar 2013 | 143 visites | 1 recommandation | 2 commentaires
    [REX]  Aujourd’hui, la pratique du théâtre en entreprise est incontournable et les prestataires abondent. Elle reste innovante pour quelque temps encore, (dépêchez-vous) et permet d’accéder directement à des recoins de la conscience individuelle et collective que les techniques de transmission orale ou écrite n’atteignent pas. Mais attention, cette puissante palette de possibilités n’est pas sans risque et n’est pas systématiquement réussie !  
6 article(s) trouvé(s)
  • Tendances 2014

    Mis à jour le 19 fév 2014 | 794 visites | 5 recommandations | 1 commentaire
    [Tendance] En 2013, quelques tendances sont apparues ou ont été confirmées : MOOC MOOC est l'acronyme de "Massive Open Online Course". Il s'agit d'un cours en ligne sur Internet, conçu pour accueillir un grand nombre de participants.La forme la plus répandue, c’est un professeur ou une institution qui met son cours en ligne. Les étudiants inscrits au MOOC consultent des vidéos - en principe découpées en segments de 10 à 15 minutes - et interagissent avec des instructeurs et des participants dans des forums en ligne. Ce type de MOOC est appelé xMOOC.Dans un cMOOC (c pour content), ce sont les participants qui fabriquent eux-mêmes le cours (co-construction des savoirs et savoir-faire par les apprenants eux-mêmes). Les animateurs du cours établissent une liste de sujets qui sont abordés dans le cadre d'une progression, fournissent des ressources favorisant la réflexion et facilitent les interactions.Certains MOOCs prévoient des quizz qui seront évalués automatiquement, et/ou requièrent la réalisation d'une production ordiginale individuelle ou collective qui sera évaluée par les pairs ou par les instructeurs. Certains MOOCs délivrent un certificat, les examens sont alors obligatoires et il y a une note minimale pour les réussir. Le certificat peut être payant.MOOC est un terme inventé par Dave Cormier en 2008 : “Un Mooc n’est pas seulement un cours en ligne [...] c’est un évènement où des personnes qui s’intéressent à un sujet se réunissent, travaillent sur le sujet en question et en parlent de manière constructive   [...]“   , Serious Games, classe inversée, Mobile Learning version e-learning d'un contenu de formation adaptée aux usages mobiles des apprenants : smartphone, baladeur, tablette. , HTML 5...Et en 2014, quelles seront les évolutions les plus marquantes ?  Vous qui avez élaboré vos plans d'action 2014, quelles évolutions avez-vous d'ores et déjà actées ? Améliorez l'efficacité de ma boule de cristal en commentant le présent article !
  • La perruque inversée comme métaphore de la structure du temps de travail

    Mis à jour le 3 fév 2014 | 487 visites | 0 recommandations | 1 commentaire
    [Tendance] Je mène une réflexion sur les enjeux du numérique dans un contexte pédagogique. Les analyses qui me sont données de lire se concentrent très généralement sur les conséquences de l’introduction des processus numérisés sur les dispositifs d’apprentissage. La plupart des auteurs s’accordent pour constater que le numérique fait voler en éclat les murs de la classe en abolissant les contours traditionnels de l’espace éducatif. J’ai pris part à ces analyses en développant le concept de scénario de pédagogie embarquée (1) Je voudrais porter mon attention sur le travail des enseignants à l’heure du numérique notamment dans les phases de préparation et dans les temps d’acculturation.
  • Vu à Learning2013

    Mis à jour le 26 nov 2013 | 756 visites | 3 recommandations | 1 commentaire
    [Tendance] De retour de l'édition 2013 de la conférence d'Elliott Masie, Learning2013, je vous propose ici un compte rendu d'ensemble.Il s'agit d'une convention qui réunit 1 700 professionnels de la formation en grande majorité américains durant 4 jours pour discuter des principaux sujets qui les préoccupent.Cet évènement combine des keynotes d'invités prestigieux lors des conférences plénières, 170 ateliers aux formes et aux sujets variés, de la musique, de la danse, et même un concours de changement de roue de voiture NASCAR par équipe.C'est surtout un lieu d'échanges très riches dans lequel on peut voir ce qui intéresse aujourd'hui les acteurs majeurs de la formation aux Etats-Unis.
  • De l'utilisation intelligente des MOOCs | Public

    Mis à jour le 21 nov 2013 | 725 visites | 0 recommandations | 0 commentaires
    [Tendance] Sebastian Thrun, fondateur de Udacity et parrain de l'éducation en ligne libre et gratuite, s'est confessé dans un article de Fast Company Magazine : "Nous n'éduquons pas les gens comme d'autres le souhaiteraient ou je l'aurais souhaité. Notre produit est pourri." Pour quelqu'un qui avait prédit qu'à l'horizon 2060, du fait de la révolution MOOC MOOC est l'acronyme de "Massive Open Online Course". Il s'agit d'un cours en ligne sur Internet, conçu pour accueillir un grand nombre de participants.La forme la plus répandue, c’est un professeur ou une institution qui met son cours en ligne. Les étudiants inscrits au MOOC consultent des vidéos - en principe découpées en segments de 10 à 15 minutes - et interagissent avec des instructeurs et des participants dans des forums en ligne. Ce type de MOOC est appelé xMOOC.Dans un cMOOC (c pour content), ce sont les participants qui fabriquent eux-mêmes le cours (co-construction des savoirs et savoir-faire par les apprenants eux-mêmes). Les animateurs du cours établissent une liste de sujets qui sont abordés dans le cadre d'une progression, fournissent des ressources favorisant la réflexion et facilitent les interactions.Certains MOOCs prévoient des quizz qui seront évalués automatiquement, et/ou requièrent la réalisation d'une production ordiginale individuelle ou collective qui sera évaluée par les pairs ou par les instructeurs. Certains MOOCs délivrent un certificat, les examens sont alors obligatoires et il y a une note minimale pour les réussir. Le certificat peut être payant.MOOC est un terme inventé par Dave Cormier en 2008 : “Un Mooc n’est pas seulement un cours en ligne [...] c’est un évènement où des personnes qui s’intéressent à un sujet se réunissent, travaillent sur le sujet en question et en parlent de manière constructive   [...]“   , il ne resterait plus que 10 universités, cela ne manque pas de sel...
  • Adieu diplômes, voici les badges ?

    Article collaboratif | Mis à jour le 22 sep 2013 | 883 visites | 1 recommandation | 4 commentaires
    [Tendance] Avec le développement de l'éducation en ligne, et en particulier des MOOCs, il devient possible de suivre des modules de formation délivrés par différents établissements. Mais les diplômes étant conçus pour sanctionner un cursus précis au sein d'un établissement, comment permettre aux étudiants de valoriser les compétences ainsi acquises? C’est pour répondre à cette question qu’une nouvelle forme de certificat se développe aujourd’hui: les badges.La fondation Mozilla, à l’origine du navigateur web Firefox, a mis en place le système permettant de les gérer. «La fondation travaille afin de permettre facilement à tous les participants d’émettre, de recevoir, et de se servir des badges sur Internet, à travers un système libre et gratuit» explique-t-elle. Cet article est collaboratif : chaque membre peut l'enrichir et l'actualiser. N'hésitez pas !Photo tirée du site internet de l’université Purdue, tous droits réservés.

Pages

9 article(s) trouvé(s)
  • Quels services pour une coopérative pédagogique?

    Mis à jour le 4 déc 2014 | 369 visites | 1 recommandation | 2 commentaires
    [Etude] Création d'une coopérative d'échange de pratiques pédagogiques
  • Comment concevoir les séquences vidéo pour optimiser l'implication des apprenants ? 7 + 2 recommandations

    Mis à jour le 27 mai 2014 | 1 visite | 4 recommandations | 1 commentaire
    [Etude] Alors que l'utilisation de séquences vidéo est de plus en plus fréquente, leur efficacité en terme d’apprentissage devient une question cruciale pour les concepteurs pédagogiques. Quel style choisir pour maximiser l’implication des apprenants ? Quelle durée privilégier pour chaque séquence ? Comment optimiser le rapport coût/efficacité d’une séquence vidéo ? Une récente étude, conduite par des chercheurs pour la plateforme de MOOC MOOC est l'acronyme de "Massive Open Online Course". Il s'agit d'un cours en ligne sur Internet, conçu pour accueillir un grand nombre de participants.La forme la plus répandue, c’est un professeur ou une institution qui met son cours en ligne. Les étudiants inscrits au MOOC consultent des vidéos - en principe découpées en segments de 10 à 15 minutes - et interagissent avec des instructeurs et des participants dans des forums en ligne. Ce type de MOOC est appelé xMOOC.Dans un cMOOC (c pour content), ce sont les participants qui fabriquent eux-mêmes le cours (co-construction des savoirs et savoir-faire par les apprenants eux-mêmes). Les animateurs du cours établissent une liste de sujets qui sont abordés dans le cadre d'une progression, fournissent des ressources favorisant la réflexion et facilitent les interactions.Certains MOOCs prévoient des quizz qui seront évalués automatiquement, et/ou requièrent la réalisation d'une production ordiginale individuelle ou collective qui sera évaluée par les pairs ou par les instructeurs. Certains MOOCs délivrent un certificat, les examens sont alors obligatoires et il y a une note minimale pour les réussir. Le certificat peut être payant.MOOC est un terme inventé par Dave Cormier en 2008 : “Un Mooc n’est pas seulement un cours en ligne [...] c’est un évènement où des personnes qui s’intéressent à un sujet se réunissent, travaillent sur le sujet en question et en parlent de manière constructive   [...]“   edX et reposant sur l'analyse de plus de 6,9 millions de consultations de séquences de différents styles, apporte des repères très utiles.Complétez cette étude par votre propre expérience, faites-nous part en commentaire des vidéos que vous trouvez particulièrement bien ou mal produites !
  • Synthèse de l'étude Panorama "Serious Games" 2013 | Public

    Mis à jour le 16 Jan 2014 | 1 visite | 4 recommandations | 0 commentaires
    [Etude] L’étude Aptilink Panorama 2013 des Serious Games fait le point sur l’état du marché des serious games de formation, présente les acteurs, leurs réalisations, leurs offres et les technologies mises en œuvre. Elle identifie les bénéfices et les limites de ces projets, en précise les coûts, recense les bonnes pratiques et les risques à éviter.Cette étude repose sur les informations collectées auprès de la trentaine de prestataires opérant sur le marché français et spécialisés dans la création de serious games de formation, ainsi que sur des témoignages utilisateurs et sur l’expérience des consultants d’Aptilink.Pour compléter ou corriger le rapport d'étude, nous vous remercions par avance de noter vos commentaires dans le présent article ou bien d'écrire à Aptilink. 
  • Episode 3 : Motivation et auto-efficacité

    Mis à jour le 31 oct 2013 | 570 visites | 0 recommandations | 1 commentaire
    [Etude] Cet article met en évidence le lien entre la motivation et l'auto efficacité. Il balaye les composantes du sentiment d'auto-efficacité et donne quelques préconisations au formateur qui souhaite développer ce sentiment auprès de son public. Bonne lecture à tous.
  • Faire équipe

    Article collaboratif | Mis à jour le 9 sep 2013 | 615 visites | 0 recommandations | 3 commentaires
    [Etude] Depuis  quelques temps déjà, nos regards et nos discours s’égarent parfois en direction de cet acteur « maintenant en main le monde ». Ainsi, Petite Poucette et Petit Poucet bercent nos rapports à un monde où tout se réinvente. Pouce ou index ?Oscillant entre 16 et 40 ans, ces jeunes, d'une dextérité inouïe, rencontrent un problème. Selon Michel Serres, ils doivent récréer une manière de vivre ensemble. Pourquoi ?Parce que Petite Poucette et Petit Poucet ne savent plus faire équipe ![1]Dans INGEFOR, nous nous sommes regroupés avec une envie : faire équipe, partager, mutualiser.Pour cette raison, cet article se veut invitation à co-construire la notion de faire équipe pour que Petite Poucette et Petit  Poucet trouvent des marques pour penser le « faire ensemble ». Une recette à partager.[1] Michel Serres, Petite Poucette, Manifeste Le Pommier, 2011 

Pages